Accueil > L’École du Chat

L’École du Chat

Dernier ajout : 28 octobre 2019.

Articles de cette rubrique

  • Adopter ?

    26 septembre 2017

    Quelles sont les formalités d’adoption ?

  • Le trappage

    26 septembre 2017
    Le mot vient de la « trappe », piège utilisé à l’origine par les chasseurs et les sociétés de capture pour piéger les animaux dits « nuisibles » ... En 1978, lorsque l’Ecole du Chat a vu le jour, elle s’est initiée dans la plus parfaite illégalité, au « trappage » des chats errants : elle a fabriqué son matériel elle-même, et au cours des années elle l’a perfectionné, non seulement pour plus d’efficacité, mais aussi pour le confort des animaux... La réalisation de notre objectif passe par le trappage, mais, à (...)
  • La stérilisation

    26 septembre 2017
    Complément à la législation de 1999 " L’arrêté du 3 avril 2014 fixe les règles sanitaires et de protection animale auxquelles doivent satisfaire les activités liées aux animaux de compagnie d’ espèces domestiques relevant du chapitre IV de l’article L 214-6 du Code rural et de la pêche maritime. " « Les chats non identifiés sans propriétaire ou sans détenteur vivant en groupe dans des lieux publics sur un territoire d’une commune ne peuvent être capturés qu’à la demande du Maire de cette commune. Ces (...)
  • Le tatouage

    26 septembre 2017
    En 1977, Michel Cambazard scandalisé par l’enlèvement des chats du Cimetière Montmartre par la Ville de Paris, rassemble les grandes associations pour les informer de sa décision de créer l’ Ecole du Chat afin d’ apporter une autre réponse au problème des chats errants. Les solutions qu’il propose sont toutes interdites par la Loi : trapper, stériliser, tatouer, relâcher. Néanmoins, elles sont toutes acceptées, à l’exception du tatouage. Pour des raisons de coût financier mais surtout pour ne pas être (...)
  • La domiciliation

    26 septembre 2017
    Le terme- dont la paternité revient à Michel Cambazard- est lié à celui de « chat-lm ». Ce dernier, il y a 25 ans, a fait sourire les indifférents et les détracteurs du chat libre. Et pourtant, la domiciliation est l’aboutissement indispensable de la prise en charge des chats libres sur leur territoire : le chat-lm , c’est l’abri, qui remplace les cartons, polystyrènes et plastiques misérables qui, de tout temps, ont été offerts aux chats. . . Il peut être fabriqué « maison », ou être une niche à chien (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 |